Diablo 3

dimanche 29 juillet 2012 à 04:19

Tout d'abord, commencons par l'un des jeux les plus attendu de l'année : Diablo 3. Ce cher démon est de retour pour un troisième opus, Decard Cain et l'archange Gabriel répondent présent. Blizzard sais comment utiliser une licence, aucun doute là dessus (il n'y a cas voir Warcraft). Mais cette fois, ils se sont planté en beauté. D'accord, les personnages principaux sont tous présent et on retrouve la vieille Tristram, mais ça manque de charme. Attention : cet article vous spoil l'histoire du jeu…

Comment utiliser une licence géniale en étant sûr qu'elle soit innutilisable ? Comment créer l'attente chez des milliers de gens sans la satisfaire ? Comment décevoir des millions de gamers ? Voici ce qu'a réussi Diablo 3.

Diablo… rien que le nom me rappel les combats mithyques contre des démons gigantesques et surpuissant, des heures de jeu à la recherche d'équipement légendaire, la création de personnages avec des compétences optimisées pour survivre, bref une des meilleures saga de ces dernières années. Alors comment Blizzard à réussis le coup de maître de louper un tel jeu ?

Tout d'abord, l'histoire. Assez simple : on prend les mêmes, et on recommence dans les mêmes lieux. On retrouve donc l'ancienne Tristram, le désert et le mont Arréat. La différence, c'est que pour bien faire comprendre qu'il n'y aura pas de suite, on tue tout le monde… Alors dans l'ordre, Decard Cain… bon OK, il est vieux depuis le premier épisode, d'accord, il était peut-être temps de le tuer. Mais dans cet épisode, on nous présente sa nièce qui se fait corrompre par Diablo. C'est donc elle qu'on tue à la fin. Pourquoi créer le seul personnage qui peux reprendre la suite de Decard Cain et le tuer dans le même épisode ? L'archange Gabriel est finalement celui qui s'en tire le mieux : il reste en vie mais perd ses ailes… il est donc mortel, même si les portes des cieux lui sont ouvertes. Bref, il sers plus à rien. Malgrès tout, l'histoire est entrainante et il n'y a pas de vide. Même si on n'y fait pas très attention, elle est pas mal.

Un gros point noir : le système de jeu est réellement décevant. Où est passé mon fameux arbre de talent que je passais des heures à optimiser ? C'est quoi ces armes légendaires bidons ? C'est quoi ce buff de merde quand on arrive niveau 60 qui permet de trouver plus d'objets magique ? Pourquoi les boss donnent moins de stuff que les élites ? C'est quoi ces difficultés qui augmentent pas jusqu'au level 60 mais dés qu'on arrive en armagedon c'est plus possible d'avancer ? Pris séparément, tous ces problèmes ne sont pas très importants, mais mis bout à bout, c'est une catastrophe.

L'arbre de talent par exemple, tout le monde se souvient de celui de Diablo 2 qui était génial, alors pourquoi le changer par quelque chose de moins bien ? Pourquoi me limiter à 6 sors alors que j'ai l'habitude d'en utiliser plus d'une dixaine sans compter ceux de ma souris ? L'évolution des personnages est vraiment mal faite : on a des sorts qui sont à associer avec des runes. À chaque niveau à peu prêt, on débloque une rune. Mais elles sont souvent moins interressantes que celles utilisées, du coup, on ne les utilise pas.

Juste un petit détail sur le monde des bisounours qui remplace le monde des cow. C'est marrant deux minutes puis… la musique est tellement horrible qu'on veux couper le jeu. Pour les couleurs ils ont pris des exta, bref, ça ne donne pas envie de se stuffer là bas.

Passons a ce qui fait vraiment mal : l'hotel des ventes en argent réel. Mais pourquoi faire ça ? J'ai des amis qui ont vu partir des armes au prix maximum ! Je ne sais plus si c'est 150 ou 250€, mais Blizzard se met 15% du prix dans la poche. Autant dire que vu le nombre de transactions, ils ont de quoi devenir riche.

Pour conclure, le jeu est très décevant. Plus jamais je ne précommaderais de jeux et je ne ferais plus confiance a Blizzard de sitôt. Ils ont pourrit une super licence et j'ai vraiment l'impression de m'être fait voler.

Laissez un commentaire

captcha

En bref...

Dernier article

La dictature sur facebook

Cette semaine, l'actu, c'est Facebook qui trébuche. Le réseau social vient en effet de supprimer le droit de vote de ses membres. On a aussi GoogleNow sur Chrome, des nouvelles pas très réjouissantes de l'UIT, du piratage, l'étoile de la mort de Star Wars et une évasion échoué.

Ressources externes