Les oreilles de mickey…

mardi 20 novembre 2012 à 22:57

L'image de la semaine, c'est bien sûr la possible résurection de Dark Vador. Mais cette semaine, c'est aussi le désespoir pour la copie privée avec la moitié de la commission qui démissionne pour gueuler un coup et faire parler d'eux. Au menu, une petite librairie JS qui déchire (même si j'ai pas pris le temps de tester), une série, un manga et un jeu.

Le merveilleux monde de mickey

Comme on pouvait le redouter, il semble que l'ami des enfants ait envie de nous faire cauchemarder… en ressuscitant le grand méchant de notre enfance : Dark Vador. Il a fallu pas moins de 3 épisodes pour le tuer, puis 3 épisodes de plus pour le faire naître (bah si c'était dans cet ordre…). Et maintenant, il reviens pour faire des pepettes à la vilaine souris.

La copie privée en danger

Il existe une commission chargée de rémunérer les auteurs via des taxes sur les supports. Ce sont eux par exemple qui fixent les taxes sur les cassettes audio, les disques durs, les CD etc. (46% du prix d'un disque dur leur est reversé selon Wikipédia). Cette commission, composée d'un collège de 24 membres, 12 représentants des ayants droits (les majors si j'ai bien compris) et 12 représentants des industrielles (sociétés créatrices de supports en tout genre). Ces derniers ont donc démissioné pour «pour alerter les pouvoirs publics sur la dérive de la redevance Copie Privée». Mais les représentants des ayants-droits ne se démontent même pas et persistent dans leur idée de taxer de nouveaux support (genre les services d'hébergement en ligne). En gros, ils veulent mettre une taxe sur ce qu'on appel le cloud… Ce serait bien de taxer un truc réparti partout dans le monde. Autant rajouter directement une taxe sur les abonnements internet qui pourraient permettre de stocker des données quelque part dans le monde. Affaire à suivre.

Une librairie 3D

Une fois n'est pas coutûme, je vous présente cette semaine une librairie JS que je n'ai pas eu le temps de tester. En tout cas, quand je compare la galerie d'exemples avec ce qu'on me demande de faire actuellement, je me dis que le web est en passe de faire un nouveau bond en avant.

The IT Crowd

Voila typiquement le genre de série qui me rappel le boulot. «Vous avez essayé d'éteindre et de rallumer ? Êtes-vous sûr que c'est bien branché ?». Comme dis une amie «For minor problem, reboot. For major problem, reinstal». Donc Roy et Moss sont deux geeks associales responsables de la maintenance informatique d'une société gérée par un psycopathe. Un jour, Jen, une nana qui ne connait rien à l'informatique, devient leur chef… et forcément, quand on ne connais rien à l'informatique et qu'on dirige des geeks, ils vous font gobber n'importe quoi, du genre «si vous cherchez "Google" sur Google, vous pouvez faire planter internet»… So british.

Sword Art Online

Les jeux vidéos, c'est bien. Mais quand votre cerveau doit rester connecté de force a un MMORPG, ça craint… C'est l'histoire de Sword Art Online : le créateur d'un jeu révolutionnaire emprisonne 10 000 joueurs dans son jeu. Leur cerveau est directement connecté sur le jeu, pas de bouton stop, si leur famille les débranche, ils meurent, si ils meurent dans le jeu, c'est pour de vrai, bref le seul moyen de sortir, c'est en finissant les 100 niveaux du jeu. Bon courage.

Dragon Nest

Un petit MMORPG free to play assez sympas. Bon, j'ai commencé dimanche et j'ai pas pu jouer hier, mais ça à l'air pas mal. Le monde est divisé en petite instances (sans monstres) qui mènent à des donjons. Seul les villes ne sont pas instanciées, ce qui est un peu surprenant au début, mais ça explique pourquoi on ne croise pas 50 personnes par tableaux. Si vous voulez former des groupes, c'est en ville que ça ce passe. Les graphismes sont très réussis, l'histoire… peut-être passée (oui désolé, j'ai pas cherché à comprendre, j'ai tapé). Bref très sympas.

Laissez un commentaire

captcha

En bref...

Dernier article

La dictature sur facebook

Cette semaine, l'actu, c'est Facebook qui trébuche. Le réseau social vient en effet de supprimer le droit de vote de ses membres. On a aussi GoogleNow sur Chrome, des nouvelles pas très réjouissantes de l'UIT, du piratage, l'étoile de la mort de Star Wars et une évasion échoué.

Ressources externes